|
 
 
 
 
 
 

TEST REPAS A BOIRE VITALINE

Manger équilibré pour un athlète, quand il n'a pas le temps ou la capacité de préparer un repas complet, ça peut s'avérer très compliqué. C'est la raison pour laquelle je suis toujours à la recherche de solutions nutritionnelles qui permettent de couvrir les besoins et de ne pas déséquilibrer les apports. Petit rappel : Sans nutrition adaptée, pas de performance possible, une mauvaise récupération et un risque de blessure majoré!

Coup de pompe durant l'entraînement, difficultés à suivre le rythme, fast-food après le training car il est tard, tupperware de pâtes en voiture car il y a de la route entre l'école/le boulot et la salle, etc., etc. Voici des problématiques auxquelles sont confrontés quotidiennement les athlètes et donc auxquelles je suis aussi confronté.

Comment faire quand elles ou ils n'ont pas le temps de préparer un repas qui correspond à leur stratégie nutritionnelle?

Pour trouver une solution, j'ai testé les produits Vitaline. Vitaline propose des repas complets en bouteille (apports standardisés) ou en poudre à doser soi-même (apports personnalisés). On peut donc l'ingérer partout, à n'importe quelle heure, avec une certaine facilité, et doser la poudre base en fonction de la stratégie de macro-nutrition de l'athlète.

J'ai testé la ration la ration repas à boire Carotte Curcuma
.
Une ration à mélanger avec de l'eau et à ingérer en lieu et place d'un repas. Sur le papier on retrouve 400 Kcal. Des protéines de qualité, des glucides complexes de qualité, des lipides de qualité des fibres et un peu de sel. On retrouve aussi des super-aliments que j'adore, la spiruline par exemple, le curcuma que le conseille souvent, les baies d'açai, etc.
On peut noter que les ingrédients sont BIO. Et cocorico, c'est fabriqué en France.

Au goût, c'est tout simplement délicieux! C'est une soupe froide, avec beaucoup de goût et de texture. J'en mangerais uniquement par plaisir et je suis un gourmand.

C'est plutôt bien dosé, ni trop lourd, ni trop léger, ça passe tout seul.

Bilan : C'est un produit que je vais conseiller pour remplacer les repas manqués, les fast-food et les repas déséquilibrés pris sur le pouce. il rentre pleinement dans mes stratégies nutritionnelles et la diversification alimentaire que je conseille aux athlètes. La bouteille est à moins de 4 euros pour 93 grammes de produits naturels de qualité et les délais de la livraison gratuite sont entre 2 et 5 jours (délais vérifiés).
 

TEST PREWORKOUT NATURELVITALINE

Manger équilibré pour un athlète, quand il n'a pas le temps ou la capacité de préparer un repas complet, ça peut s'avérer très compliqué. C'est la raison pour laquelle je suis toujours à la recherche de solutions nutritionnelles qui permettent de couvrir les besoins et de ne pas déséquilibrer les apports. Petit rappel : Sans nutrition adaptée, pas de performance possible, une mauvaise récupération et un risque de blessure majoré!

Coup de pompe durant l'entraînement, difficultés à suivre le rythme, fast-food après le training car il est tard, tupperware de pâtes en voiture car il y a de la route entre l'école/le boulot et la salle, etc., etc. Voici des problématiques auxquelles sont confrontés quotidiennement les athlètes et donc auxquelles je suis aussi confronté.
Comment faire quand elles ou ils n'ont pas le temps de préparer un repas qui correspond à leur stratégie nutritionnelle?

Pour trouver une solution, j'ai testé les produits Vitaline. Vitaline propose des repas complets en bouteille (apports standardisés) ou en poudre à doser soi-même (apports personnalisés). On peut donc l'ingérer partout, à n'importe quelle heure, avec une certaine facilité, et doser la poudre base en fonction de la stratégie de macro-nutrition de l'athlète.
J'ai testé la ration pré-entraînement, CATALYST Pilot Program - Ignite Phase 3 Framboise en bouteille.

Une ration à mélanger avec de l'eau et à ingérer 30 minutes avant l'effort. Sur le papier on retrouve 400 Kcal. Des protéines de qualité, des BCAA, des glucides complexes de qualité, des lipides de qualité (Oméga 3, 6 et 9 notamment) des fibres et un peu de sel. On peut noter que les ingrédients sont BIO. Et cocorico, c'est fabriqué en France.
J'ai donc ingéré la ration 30 minutes avant un training. Pour info, je mesure 198 cm et pèse 100 kg (Standard en basket-ball).
Au programme 75 minutes d'effort de haute intensité en intervalles entrecoupés d'un travail neuromusculaire.

Au goût, on retrouve la légère amertume de la framboise et la consistance de l'avoine. C'est plutôt bien dosé, ni trop lourd, ni trop léger, ça passe tout seul. On sent l'alcalinité des matières premières choisies, dont la betterave (que j'affectionne particulièrement).
Début de séance, aucune lourdeur sur l'estomac, l'assimilation semble plutôt facile.
Durant la séance, ni coup de pompe, ni sensation d'excitation extrême (comme cela peut être le cas avec des pré-workout).
Après la séance, on se sent bien, RAS. Pas de sensation de faim même une heure après l'entraînement.

Bilan : C'est un produit que je vais conseiller en pré-séance, en guise de collation le matin et/ou l'après-midi.
Par exemple pour un ado entre l'école et l'entraînement comme pour un adulte avant la séance pour pouvoir se donner à 100%. La bouteille est à moins de 4 euros pour 110 grammes de produits naturels de qualité et les délais de la livraison gratuite sont entre 2 et 5 jours (délais vérifiés).
 

Test VEINOPLUS SPORT

Veinoplus sport est un accessoire de physiothérapie.
Le produit est simple d'utilisation et de bonne facture.
Les électrodes sont adhérentes et réutilisables (On peut les poser et les enlever même lorsqu'on a une pilosité importante, ils ne laissent ni trace, ni matière sur la peau).

 L''intérêt de l'électrostimulation n'est plus à démontrer : le courant électrique de faible intensité entraîne un glissement des filaments d'actine et de myosine. La contraction musculaire engendrée permet un afflux sanguin : en entrée la zone est mieux alimentée en nutriments et en sortie les produits de la contraction musculaire sont plus facilement évacués par le retour veineux. Résultat : le muscle est moins raide et douloureux consécutivement à un effort.

J'uilise Veinoplus Sport sur les mollets en récupération globale (on sent particulièrement bien l'effet "pumping" généré), après des positions assises prolongées, et localement après un travail musculaire spécifique.
 

Karl Dewazien

I love american coach.
Karl Dewazien est entraîneur d'Etat de Soccer en Californie.
 
« La plupart des entraîneurs pensent qu'en intervenant sans cesse, ils aident les joueurs, mais ils ne réalisent pas qu’un entraîneur qui crie pendant les matchs donne le message verbal qu'il n'a pas bien fait son travail pendant le reste de la semaine. »
 
« Le son prend un certain temps avant d'arriver au joueur. Au moment où un joueur entend un message, le comprend et commence à agir, la situation a changé, il est donc trop tard pour agir. »
 
«Un bon joueur doit se concentrer. Il ne peut pas se concentrer à la fois sur le jeu - et le coach - l'écoute - en même temps. C'est physiquement impossible
 
Si simple et si vrai.
 

Chris Brickley

Quelques citations d'un coach personnel américain qui m'inspire beaucoup, Chris Brickley :
 
"Je ne fais jamais le même travail avec deux joueurs"
 
"Une fois que vous avez la confiance d'un joueur, vous devez en prendre soin et ne penser à rien d'autre. Je suis vraiment fier de mettre tout le reste de côté"
 
"Je regarde chaque action, de chaque match, de chaque joueur avec qui je travaille"
 
"A la fin de chaque jour, je veux avoir aidé les joueurs du mieux que je peux"
 
"Il y a des milliers de coachs autour des joueurs nba, mais moi j'accompagne le joueur dans tous les aspects de sa vie"
 
 
Coach personnel et entraîneur de basket-ball sont deux métiers différents ! J'oeuvre chaque jour pour développer ces aspects en France. Nous avons une longue tradition de prise en charge collective des athlètes.... Il faut le dire et le redire : Un coach personnel ne reproduit pas les entraînements d'équipe en club une ou deux fois de plus par semaine... Il propose quelque chose de différent, pour des résultats différents.
 

Empowered

On avance dans le coaching ! Encore un exemple qui va nous permettre de faire évoluer les méthodes de coaching !
 
L'empowered (la responsabilisation) des joueurs passe aussi par le fait de laisser son équipe s'auto-guider quand cela est possible. C'est la démonstration faite par Steve Kerr, le coach des Golden States Warriors qui a laissé Andre Iguodala, David West et Draymond Green diriger l'équipe.
 
Rien de neuf, puisque cela fait plusieurs années que Claude Onesta nous démontre comment la responsabilisation des joueurs permet d'élever le niveau de performance d'une équipe. Par contre, si vous tentez ce samedi de laisser les commandes aux joueurs sans avoir atteint un niveau d'intégration et de cohésion suffisant, sans avoir développer le leadership et la communication au préalable, vous allez droit dans le mur.
 
En effet, contrairement à ce que pensent certains, l'empowered n'est pas une dissolution des responsabilités, un désengagement de l'entraîneur ! L'empowered nécessite un travail beaucoup plus important pour l'entraîneur que le pilotage de l'équipe ou son overcoaching (le fait de vouloir tout contrôler). L'empowered pour réussir implique que l'entraîneur ait mis en place les conditions de sa réussite : communication, leadership et cohésion. Il implique que l'entraîneur ne soit pas centré sur lui mais sur ses joueurs. Il implique que l'entraîneur ait le recul et la maturité suffisante pour comprendre que ce n'est pas en cherchant à tout contrôler qu'il peut créer de la performance collective, mais pluto en créant les conditions de cette performance collective.
 
Pour en savoir plus, je prépare un livre chez 4Trainer sur la performance collective dans les sports d'équipe. Sa sortie est prévue en 2018.
 
Bonne journée à toutes et tous
 

LEs secrets de la methode Brad STEVENS

Brad stevens est un des coachs dont je m'inspire.
 
Tout d'abord nous sommes de la même génération, nous privilégions tous les deux l'humain et l'esprit d'ouverture, et enfin nous sommes d'un calme olympien en match (Beaucoup trop de personnes pensent encore qu'un coach doit beugler comme un excité malheureusement). Pour l'ensemble de ces raisons je suis très attentif à son travail, plus qu'à sa réussite.
 
Il est sous les feux de la rampe car Boston gagne en ce moment. Mais il ne faut pas oublier que lors de sa première saison avec Boston il a gagné 25 matchs sur 82. Loin de moi l'idée de critiquer le coach, au contraire. Simplement cette statistique nous rappelle qu'un coach a besoin de temps pour conduire une équipe à son potentiel maximum.
 
Revenons aux trois points forts de Brad :
L'humain, l'esprit d'ouverture et la sérénité. L'humain, est-ce encore nécessaire de souligner à quel point il est indispensable ? Pour ceux qui en doutent, Nicolas Raimbault a animé récemment une conférence Ted que je vous conseille (https://​www.​youtube.​com/​watch?​v=29P​0yIt​YDX8&​fea​ture=you​tu.​be).
 
L'esprit d'ouverture sur le travail des autres coachs, dans d'autres sports, dans d'autres secteurs, est le point de départ d'une volonté d'amélioration continue. Etre un éternel étudiant, un éternel enquêteur, permet de progresser comme l'expose Jérôme Simian dans l'équipe (tps://www.lequipe.fr/Athletisme/Article/Jerome-simian-un-chercheur-derriere-mayer/824698).
 
Enfin, la sérénité en match, celle qui permet de ne pas créer de surjustifications chez les athlètes qui ont une motivation internalisée. Celle qui permet de ne pas compliquer la gestion des émotions des joueurs les plus "sensibles", celle qui permet de rester bienveillant envers ses athlètes (Brad indique par exemple positiver les échecs au lieu de se mettre en colère), celle qui permet au coach de rester lucide dans ses choix et de ne pas sortir du match. La sérénité en match, ce n'est pas de l'inaction, au contraire de ce que beaucoup pensent encore, c'est une orientation que l'on donne aux joueurs.
 
A la lecture de l'article éponyme dans basketusa (http://​www.​basketusa.​com/​news/​458451/) je n'ai pu résister à l'envie d'écrire ces quelques lignes !
 
Bonne journée à toutes et tous
 
 

Coach et personal trainer : quelles différences pour quels objectifs ?

 



Articles, réflexions, conseils, analyses, etc.
en accès libre pour les joueurs et les entraîneurs !
 

Magazines MIXT OFFENSE

Mon premier magazine, guidé par la passion du basket-ball. L'aventure a débuté en janvier 2014 et s'est achevée en avril 2015. Je mets l'ensemble des magazines en téléchargement ici. Bonne lecture !
 
 
 
 
 
 
AHC - Cabinet Paramédical - 30, rue Goujon - 59100 Roubaix
 - 20 minutes de Lille, stationnement possible rue Goujon
 - Ligne 2, Arrêt Roubaix Charles de Gaulle puis 10 min de marche
 - Ligne 16, Hem la vallée /Toufflers douane, Arrêt Dupuy de Lôme OU Ligne 66, 4 cantons-Leers/Saignhin en Mélantois, Arrêt Danièle Lesaffre
 - Station V'Lille Collège Jean Baptiste Lebas

C'est ici pour

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
© AHC 2016 - Tous droits réservés